Comment favoriser la bienveillance en entreprise ?

La bienveillance, une des valeurs promues par Prem Rawat, a vu son taux d’adoption dans le monde des affaires augmenter d’une manière exponentielle. On constate tout de même que certaines entreprises ne savent pas réellement comment faire pour qu’elle puisse réellement porter ses fruits. Il est ainsi important de leur apporter ces quelques conseils.

Comment favoriser la bienveillance en entreprise ?

Réduire le niveau général de stress

La réduction du niveau général du stress devra être au centre d’un management bienveillant en entreprise, les êtres humains n’étant pas faits pour le stress comme le fait savoir Prem Rawat. Le plus grand ambassadeur de la paix est même allé jusqu’à présenter la meilleure arme pour cette lutte : éviter la confusion et le manque de priorité.

Les managers devront ainsi s’efforcer de présenter un plan exposant aux membres de son équipe les étapes à suivre pour évoluer vers les objectifs de l’entreprise et éviter d’exercer des pressions inutiles sur eux.

Améliorer le cadre de travail

Un dirigeant bienveillant veut, avant, tout le bonheur de ses employés. Pour être heureux au travail, ces derniers auront besoin régulièrement de petites attentions venant de leur employeur. Plusieurs idées cumulables existent, par ailleurs, pour cela, allant du transport personnel à la salle de jeux, en passant par les boissons en libre-service et la cafétéria généreuse.

En mieux traitant ses salariés avec un meilleur cadre de travail, une entreprise générera chez eux une envie de venir régulièrement au bureau.

La considération importe beaucoup

Quand le niveau de stress augmente et celui de motivation diminue, un chef d’équipe pourra y remédier en se montrant à l’écoute de ses collaborateurs. Cela lui permettra de déterminer les points permettant d’inverser la tendance. Il s’agit par ailleurs d’un moyen pour donner la possibilité aux collaborateurs de retrouver leur confiance et leur capacité. Il faut également y ajouter ces trois autres solutions :

  • Encourager régulièrement les membres de son équipe
  • Leur exprimer de la gratitude pour favoriser la cohésion, le dialogue et les partages
  • Faire preuve de considération afin de renforcer l’esprit d’équipe

Puiser de la force dans les erreurs

Quand les membres de leur équipe font des erreurs ou essuient un échec dans la poursuite des objectifs qui leur ont été fixés, les managers bienveillants, au lieu de les verbaliser, leur demandent de se ressaisir, de se remettre en cause en leur donnant des encouragements.

Le fait de considérer les erreurs comme une expérience est en effet plus motivante pour poursuivre l’aventure dans l’entreprise que celui de prendre conscience qu’elles soient source de réprimande de la part de ses supérieurs hiérarchiques. Chaque première erreur dans un type de mission donné devra ainsi constituer une occasion pour augmenter sa persévérance pour l’atteinte d’un prochain objectif.

Accorder plus de liberté aux employés

La bienveillance en entreprise gagne également en importance quand on donne aux collaborateurs une certaine liberté d’action. Cela ne veut cependant pas dire qu’il ne faut pas leur présenter la voie à suivre pour l’accomplissement de leur mission, bien au contraire. Le manager s’en charge de la définition du sens et de l’instauration des objectifs à prendre, mais laisse les membres de son équipe une liberté dans le choix de la stratégie pour y parvenir.

En percevant que leur supérieur hiérarchique a confiance en eux, les salariés auront moins de stress et plus de motivation dans l’exercice de leur métier.

admin