Le bio : un marché porteur

Avoir un mode de vie sain commence par l’alimentation et la protection de l’environnement. Toutefois, la pollution et les produits chimiques mettent en danger la santé. Privilégier le naturel et le bio s’avère être bénéfique pour l’organisme. Ainsi, plusieurs secteurs favorisent le bio qui est actuellement un marché porteur. A l’image de LA VIE CLAIRE, une célèbre boutique bio, les acteurs se multiplient sur le marché. Faisons un point sur ce thème. 

Le marché bio en général

Par définition, un produit bio est un produit qui ne contient aucun élément chimique. Adopter le bio est un acte responsable pour préserver la santé et la planète. Cela permet de protéger la nature et s’assurer du bien-être animal. Le marché du bio s’étend de la France jusqu’en Italie et en Espagne.

Dans les années 20, des agriculteurs ont mis en œuvre le lancement de l’agriculture bio. Elle connaît par la suite une véritable expansion avec un marché mondial estimé à 80,2 milliards d’euros. De nombreux territoires sont cultivés pour développer la culture bio.

Actuellement, la tendance est au bio. Cela concerne plusieurs domaines comme le cosmétique et l’alimentation. Le bio a pris une place importante dans le quotidien des Français, avec 9 sur 10 qui en consomment. Cette culture respectueuse de l’environnement attire de plus en plus de monde pour se convertir au bio.

Le marché de l’agroalimentaire bio

Le marché de l’agroalimentaire bio est en plein essor. Les agriculteurs et les consommateurs y trouvent chacun leur compte. En effet, le bio génère de l’emploi dans la filière agricole avec 61768 opérateurs engagés. 34% des Français consomment au moins une fois par semaine des produits biologiques. Ces produits sont variés comme les produits laitiers, le pain et les fruits et légumes.

Qu’il s’agisse de magasins ou de restaurants bio, les consommateurs ont le choix pour pouvoir trouver des produits bio. Le marché bio a atteint un chiffre d’affaires s’élevant à 9,7 milliards d’euros, ce qui développe encore plus le secteur agricole. Et malgré le prix élevé de ces produits, une part des Français, environ 38%, consacre un budget destiné au bio.

Le marché des cosmétiques bio

La moitié des Français ont déjà acheté un produit non alimentaire bio. En effet, des vêtements aux cosmétiques, en passant par les produits d’entretien, le bio touche la vie de tous les consommateurs. Force est de constater que le naturel est très prisé dans tous les secteurs. En ce qui concerne les produits cosmétiques bio, 57% des Français en achètent.

Personne n’est à l’abri de mauvaises surprises en utilisant des produits cosmétiques industriels. Les produits bio ont été ainsi créés pour assurer le bien-être des femmes. Des produits hygiéniques et naturels qui apportent plus de confort sur la peau.

A part l’alimentation, les produits d’hygiène et de cosmétiques représentent un marché important. Les consommateurs apprécient de pouvoir les trouver dans des magasins bio comme La Vie Claire. Pour être bien dans leur peau et dans leur tête, les Français adoptent le bio par sécurité. Les femmes soucieuses de leur beauté, préfèrent les produits naturels, qui sont faciles d’utilisation et efficaces. Les crèmes, les produits capillaires et les parfums bio garantissent le confort corporel tout en respectant l’environnement.

admin